Dirigeant Entreprises
Dirigeant Entreprises
Retour

Valéo

Date de création : 1923

Activités : Équipement automobile

Effectif : 114 000 dont 14 000 en France (2020)

Site web : https://www.valeo.com/fr/

Valeo est un groupe français spécialisé dans l’équipement automobile. Employant plus de 114 000 personnes à travers le monde, Valeo est l’une des entreprises industrielles qui dépose le plus de brevets d’innovation en France. En 2021, le groupe Valeo réalise un chiffre d’affaires préliminaire de 17,3 milliards d’euros.

Historique 

Valeo va pouvoir bientôt fêter son premier centenaire d’existence. L’histoire du groupe remonte en effet à 1923, année de la création de la société anonyme française de Ferodo (SAFF) par Eugène Buisson. Ce dernier est alors le distributeur et agent exclusif en France de l’entreprise anglaise Ferodo depuis 1910. Après avoir déposé des brevets d’invention en 1922 et 1923, il crée cette entreprise et ouvre sa première usine à Saint-Ouen où il y fait fabriquer des embrayages et des garnitures de frein.  

La SAFF grandit vite, entre en bourse en 1932 et absorbe quelques concurrents, ce qui lui permet de fabriquer elle-même l’ensemble des garnitures de frein. Au tournant des années 1940, la SAFF dispose de la quasi-totalité des brevets ou licences de brevet en relation avec les systèmes d’embrayage en France. Garnitures de frein, disques de frein, joints, embrayages… Dans les années 1940, la SAFF produit de plus en plus de pièces destinées à la construction automobile : cinq usines emploient désormais 1 500 ouvriers.

La seconde guerre mondiale détruit une usine en Normandie et endommage sévèrement les locaux de Saint-Ouen. Dans les années 1950, la SAFF en profite pour moderniser ses équipements et construire de nouvelles usines en Normandie et en Picardie.  La décennie 1960 marque le début de l’ère de la diversification : la SAFF s’attelle à construire des équipements électriques et électroniques mais aussi des systèmes thermiques par le biais d’acquisitions de nouvelles entreprises. Elle démarre également la construction de ses premiers sites de production à l’international.

C’est en 1980 que l’assemblée générale de la SAFF adopte le nom de Valeo, qui signifie « Je vais bien » en latin. Ce nom était à l’origine celui de la filiale italienne de la SAFF. Des bureaux de direction ouvrent dans certains pays où des usines sont implantées (Allemagne, Espagne, Italie, Japon et Brésil) et Valeo se défait de ses activités en dehors de l’industrie automobile.

Les années 2000 marquent le virage de l’innovation technologique de l’entreprise qui en profite aussi pour rationaliser encore davantage ses activités. À la fin des années 2000, de nombreux emplois sont supprimés afin de maintenir une marge opérationnelle supérieure à 7 %. Le groupe réussit une nouvelle introduction en bourse en 2014 et se porte bien en 2021, enregistrant des résultats financiers supérieurs au marché en contexte de crise économique et sanitaire.

Description :

Le groupe Valeo s’articule autour de quatre grands pôles : le pôle Systèmes de confort et d’aide à la conduite ; le pôle Systèmes de propulsion ; le pôle Systèmes thermiques et le pôle Systèmes de visibilité. En parallèle, le groupe développe également une activité de pièces et accessoires de rechange à destination des constructeurs ou du marché de la rechange.  

Valeo construit son succès sur la R&D qui représente plus de 10 % du chiffre d’affaires total du groupe. Il existe au total 38 centres de développement et 21 centres de recherche dans lesquels œuvrent plus de 18 000 ingénieurs et techniciens. Valeo a déjà déposé 1 174 brevets depuis le début de son histoire.