Dirigeant Entreprises
Dirigeant Entreprises
Retour

Moderna

Date de création : 2010

Activités : Industrie pharmaceutique, biotechnologies

Site web : modernatx.com/

Siège social : Cambridge (US)

Le laboratoire pharmaceutique américain Moderna est basé à Cambridge, dans le Massachusetts. Il développe des traitements et thérapies basées sur l’ARNm. Il est notamment connu pour avoir développé et commercialisé l’un des plus importants vaccins contre le Covid-19. 

Effectifs : 1 800 (juin 2021)

Historique : 

Le laboratoire Moderna voit le jour en 2010. Écrit à l’origine avec les trois dernières lettres en capitale (ModeRNA), son nom fait référence à l’acide ribonucléique messager (ARN, soit RNA en anglais). Fondée à Cambridge par Noubar Afeyan, Kenneth R. Chien et Robert S. Langer, l’entreprise est soutenue par l’incubateur d’entreprises de Flagship. Bénéficiant d’un soutien financier important, elle obtient rapidement des résultats intéressants suite à ses recherches dans le domaine de l’ARNm.

Multipliant les partenariats avec d’autres grands laboratoires comme AstraZeneca, Alexion Pharmaceuticals ou encore Merck, Moderna grandit et se fait un nom dans le monde de la recherche. Ses développements sont efficaces et en 2016, le chantier d’une usine de production de vaccins ARNm de plus de 20 400 km² est lancé à Norwood, toujours dans le Massachusetts.  

Le tournant de l’entreprise se situe au moment de l’arrivée de la pandémie mondiale de Covid-19, un an après une introduction en bourse au prix de 23 dollars l’action. Grâce au développement de son vaccin, Moderna bascule du statut de prometteuse jeune entreprise à celui de grande entreprise bénéficiaire. Ses effectifs doublent en deux ans et son chiffre d’affaires explose au point d’atteindre potentiellement un montant situé entre 15 et 18 milliards de dollars en 2021.

Ce succès fait toutefois naitre des polémiques. Moderna est notamment régulièrement accusé de ne pas avoir assez produit de vaccin à destination des pays les plus démunis – dont l’Afrique du Sud, d’où s’est envolé le variant Omicron –, Stéphane Bancel a renvoyé la faute aux gouvernements des pays riches : « C’est avant tout une volonté politique (…) Aux Etats-Unis, nous n’avons pas eu d’autres choix que de réserver 60 % de notre production aux autorités américaines. »

Moderna annonce d’ailleurs fin 2021 son intention de créer une usine de fabrication de vaccins sur le continent africain, sur le modèle de celle construite à Norwood en 2016.

Description : 

Grâce au développement de ses solutions thérapeutiques, Moderna est aujourd’hui l’une des références mondiales en matière d’ARNm. Son succès s’est bâti sur des coopérations avec certaines Big Pharma américaines mais aussi avec à l’international, comme Lonza, une entreprise chimique qui a aidé à développer un grand nombre de lignes de vaccins au moment du printemps 2021. Des collaborations justifiées par l’impossibilité pour la jeune pousse de produire en quantité industrielle. À l’avenir, Moderna ambitionne de créer davantage d’usines de fabrication afin d’obtenir une meilleure autonomie de production.

En dehors du Covid-19, Moderna poursuit plusieurs objectifs de traitement, notamment des thérapies visant à lutter avec plus d’efficacité contre le cancer.